Historique

Historique de l’atelier

C’est en 1976, dans le sillage de l’extraordinaire explosion des formes théâtrales initiée dès la fin des années 60 en Europe et ailleurs que l’atelier de scénographie vit le jour au sein de l’Académie royale des Beaux-Arts de Liège. Il fut créé à l’initiative de M. Robert Maréchal, alors directeur des Affaires culturelles de la Ville de Liège et passionné de théâtre.

À cette même époque, une charte internationale codifiait en effet la charge et les droits du scénographe, le reconnaissant enfin comme auteur à part entière du spectacle, aux côtés du dramaturge et du metteur en scène. Le scénographe se définit alors comme le créateur de l’espace et de l’image scéniques et son travail, en rupture avec la tradition illustrative des décorateurs, est de construire un langage plastique, poétique et architecturé qui propose un point de vue sur l’œuvre dramatique mais aussi sur le monde.

La direction de l’atelier de scénographie fut confiée à Mme Marie-Claire Van Vuchelen, scénographe attitrée à l’Opéra royal de Wallonie qui jeta les bases de la formation aux côtés de collaborateurs, théoriciens de l’art et hommes de théâtre, tels que Francis De Bruyn, Guy Vandeloise et Alain-Guy Jacob.

Quelques années plus tard, M.-C. Van Vuchelen transmit les rênes de l’atelier à deux scénographes enthousiastes et anciennes étudiantes, Patricia Meus et Claire Wagelmans, toujours en fonction. Soucieuses d’offrir un prolongement adéquat à la pédagogie mise en œuvre dès le départ, elles veillent également à répondre aux multiples défis qui s’ouvrent à la scénographie contemporaine, dont le terme et la pratique migrent et dépassent la sphère originelle du théâtre. La scénographie est « une forme d’écriture dans l’espace, avec ses ponctuations, ses silences, ses retenues… Cela, le théâtre nous l’enseigne. Fort de cette base, ce processus peut se décliner au lieu de l’exposition, du cinéma, de la danse, de l’architecture, du paysage ». (Raymond Sarti)

Comments are closed