2013-2014

Création d’un « objet » scénographique à partir du roman Syngué sabour : pierre de patience d’Atiq Rahimi (prix Goncourt 2008).

Quelque part en Afghanistan, la guerre fratricide déchire la ville. La jeune épouse d’un héros de guerre gisant dans le coma prie pour le ramener à la vie. Contre toute attente, la jeune femme se révèle, prend conscience de son corps, libère sa parole pour confier à son mari ses souvenirs, ses désirs les plus intimes… Jusqu’à ses secrets inavouables. L’homme gisant devient alors, malgré lui, sa “syngué sabour”, sa pierre de patience – cette pierre magique que l’on pose devant soi pour lui souffler tous ses secrets, ses malheurs, ses souffrances… Jusqu’à ce qu’elle éclate !

Comments are closed